• Brune Charlot

Dans mon Nido Montessori je voudrais…le mobile Munari


Connaissez-vous le Nido Montessori ? C’est un espace d’éveil pour le bébé qui évolue suivant son âge. Le Nido se compose de divers objets qui favorisent son développement cognitif, moteur et sensoriel. Dans cet espace, vous trouverez un miroir, un anneau, une balle…et notre fameux mobile ! Les 4 mobiles Montessori s’articulent avec l’âge du bébé et sont à changer toutes les 2 à 3 semaines. Dans cet article, on se penche sur le premier de cette série : le mobile Munari.


#1 Les intérêts du mobile Munari


Maria Montessori a pensé le mobile Munari pour les bébés de 3 à 6 semaines. Ce mobile doit être suspendu entre 25 et 30 cm au-dessus du bébé afin qu’il ne puisse pas le toucher mais qu’il puisse le voir convenablement (à cet âge-là, le nourrisson ne visualise pas au-delà de 30 cm). En fixant le mobile, le bébé développera sa capacité de concentration et d’attention. Ces qualités sont précieuses pour l’apprentissage et l’aideront plus tard à développer sa motricité fine. Enfin, le fort contraste entre le noir et le blanc lui serviront à distinguer les nuances de tons. En bref, le mobile Munari est une entrée en matière : il prépare le bébé à ses futurs apprentissages.


Objet design, le mobile Munari remplit en plus d’une fonction pédagogique, une fonction esthétique. Alors qui se cache derrière Maria Montessori pour la création de cette œuvre singulière ? Coup de projecteur sur cet artiste polymorphe, Bruno Munari.


#2 Bruno Munari, un artiste au service des tout-petits


Illustrateur, graphiste, peintre, sculpteur et designer, Bruno Munari (1907-1998) expérimente au cours de sa vie toutes les techniques et médiums imaginables. Dans les années 1930, il se lance dans la réalisation d'œuvres flottantes : la machine aérienne (macchina aerea) et les machines inutiles (macchine inutili). Précurseur de l’art du mobile, les œuvres aériennes de Bruno Munari ne se destinent pas initialement à un public enfantin. C’est par la rencontre de l’artiste et de Maria Montessori, tous deux italiens, que naît cette vocation pédagogique du mobile.


Attiré par le jeune public, Bruno Munari réalisa pas moins d’une trentaine de livres pour les enfants. Il révolutionna entre autres la littérature des tout-petits avec ses “prélivres” (Prelibri), des livres sensoriels voués à éveiller la curiosité des jeunes enfants pour la littérature. Sans textes, cette série de 12 livres permet aux enfants de découvrir l’objet-livre par sa dimension tactile, sonore et visuelle. Dans chacun de ces livres, une surprise est réservée à l’enfant : un fil de laine, un pompon tout doux, un bouton à boutonner…C’est que pour Bruno Munari, “une surprise trouvée dans un livre quand on est petit conduit à la rechercher toute sa vie dans les livres.”


Art au service de l’enfance, mélange d’esthétisme, de pédagogie et de sensorialité, voilà la recette de ce mobile Munari. Si vous cherchez les mêmes ingrédients pour votre bébé, jetez un œil à nos box spécial gazouilleurs et gazouilleuses : Livre accordéon et feutrines à manipuler, podcast et audios…on a dit sensorialité ✨




20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout